Genèse

Au lendemain des attentats perpétrés en janvier dernier à Charlie hebdo et l’hyper cacher, une phrase en titre des unes des journaux et des médias  » Refus des élèves de l’observation d’une minute de silence suite aux attentats à Paris « .

Les critiques fusent : deux poids deux mesures, pourquoi parle-t-on autant de cette tuerie alors que des gens meurent dans l’indifférence au Proche-Orient ? Pourquoi les journalistes ont le droit de blasphémer au nom de la liberté d’expression et nous on est privé de cette même liberté ?  Pourquoi Charlie Hebdo pourrait-il injurier une figure sacrée de l’islam quand Dieudonné se voit interdire de critiquer les juifs ? En face, certaines personnalités politiques, des intellectuels élèvent la voix pour dire ; c’est une religion rétrograde, les jeunes issus de l’immigration ne sont pas républicains, ils méconnaissent et refusent les principes de laïcité, c’est choquant…Et voici la configuration : une dose d’islamophobie qui se nourrit d’une dose d’extrémisme. Ce n’est rien d’autre que deux extrêmes qui s’entretiennent. Un contexte difficile et des réactions à chaud dont on n’a pas su apporter les réponses ou plutôt on a donné des explications vêtues d’émotions et d’opinions politiques personnelles impliquant des jeunes  » supposés musulmans  » et donc ayant des liens idéologiques avec les terroristes.

La vague d’attentats a mis au grand jour le phénomène de radicalisation et a révélé la nécesité de traiter certains sujets : la laïcité, le fait religieux, l’histoire de l’immigration… Plutôt que de traiter les conséquences, souvent désastreuses et dramatiques, il faudrait se questionner sur les causes et les traiter à la base. Détecter les sources du malaise, analyser le discours des jeunes, écouter et entendre leurs rebellions contre les principes et les valeurs sensés les protéger… L’association s’attaque aux causes et traite le problème en amont afin de faire une prévention efficace et d’éviter le basculement dans la phase recrutement ou des comportements extrémistes entravant le vivre ensemble.